Accablement simiesque


Au zoo, des singes derrière leur grille regardent d’un air accablé les passants. L’un d’eux soupire :
– On dira ce qu’on voudra, mais décidément, il n’y en a pas beaucoup dont on est fier d’être les ancêtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.