À qui la faute ?

– Mon mari, confie une dame à une amie, est vraiment un affreux cachottier.
– Ce n’est pas qu’il a une maîtresse, au moins ?
– Pire que cela ! Il ne m’a révélé qu’il était irrémédiablement stérile depuis qu’il a eu les oreillons à l’âge de douze ans, qu’au moment où je venais de donner le jour à notre huitième enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.