A 50 kilomètres de Paris

– On ne s’en sortira jamais, dit un banlieusard à sa femme. Tu te rappelles pourquoi on est venu s’installer dans ce bled, à 50 kilomètres de Paris ?
– Oui. Nous voulions fuir la ville avec toutes ses nuisances.
– Eh bien, c’est raté. D’abord, parce que des nuisances, nous en avons, aujourd’hui, presque autant que les Parisiens. Et, en plus, je viens d’apprendre que le maire de notre village veut empêcher que les gens n’aillent s’installer encore 50 kilomètres plus loin, pour être tranquilles. Alors, il a eu l’idée géniale d’entourer tout le village d’usines, en convertissant dix hectares de champs et de prés en zone industrielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.