22 mars 2018 – « Repends-toi Uber », dit monsieur Tic-Tac

« Repends-toi Uber », dit M. Robocop.

dessin humoristique de Robocop arrêtant une voiture autonome
22 mars 2018 – « Repends-toi Uber », dit monsieur Tic-Tac

Robocop : « A quelle vitesse roulait l’organique ? »
(caricature de véhicule autonome)

L’idée d’Uber, Tesla et cie d’une flotte de voitures autonomes dont la circulation est réglée par ordinateur rappelle ce monde décrit par Harlan Ellison dans sa nouvelle dystopique, « Repends-toi Arlequin » dit monsieur Tic-Tac : un monde soigneusement réglé dans lequel chacun doit accomplir soigneusement sa tâche en temps et heure sous peine de sanction. Bien entendu, le moindre grain de sable provoque le dérèglement de l’ensemble – comme un simple chewing-gum avait paralysé le métro automatique de Singapour dans les années 80 en bloquant les capteurs de fermeture des portes. Le rêve des start-ups de la Silicon Valley ne serait-il pas de nous bâtir un monde où chacun prendrait sa voiture – ou plutôt, où la voiture de chacun le prendrait – afin de rejoindre le trafic au rythme défini par l’ordinateur pour accomplir docilement une tâche réglée à l’avance ?

Zaïtchick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.