10 choses à savoir sur les pets

1 ) Le mot scientifique pour les pets est « flatulences ».

2 ) Les pets sont un mélange d’air, de méthane et d’autres gaz. Le méthane étant inodore, ce sont les autres gaz qui sont responsables de l’odeur.

3 ) Cette odeur déplaisante justement que l’on retrouve dans les pets, provient des aliments contenant des molécules sulfurées. Quelques uns de ces aliments sont bien connus pour leurs effets odoriférants : Les oeufs, les haricots, le choux, le fromage, bière…

4 ) Les hommes réalisent en moyenne 13,63 expulsions gazeuses par jour. Les femmes (d’après elles) n’en sont qu’à 3,28.

5 ) La « Flamme bleue » légendaire : 12% des hommes admettent qu’ils ont déjà enflammé un de leurs pets avec un briquet.

6 ) Comment mettre le pet sur le dos d’un autre: 52% des hommes et femmes admettent avoir blâmé les autres pour un pet qu’ils avaient fait. Ce doit être un des plus vieux mensonges de l’humanité.

7 ) Quand on pose la question : « Combien de temps êtes-vous sorti avec quelqu’un avant de péter en sa présence ? » La moyenne ressort à 92,77 jours — 62,98 pour les hommes et 149,82 pour les femmes.

8 ) Petit truc connu : Resserrer votre sphincter au moment du passage du gaz va vous faire générer un bruit stridulent. Au contraire, relâcher ce muscle fera passer le pet en silence. À éviter cependant lorsqu’on est pas sûr de n’avoir que du gaz à faire passer.

9 ) D’autres expressions connues pour le pet: Un vent, une brise d’anus, un rot inversé… liste non exhaustive.

10 ) Pour que les pets ne soient pas trop odoriférant, éviter de les garder trop longtemps. lorsque vous ne laissez pas s’échapper un pet prêt à partir, il reste dans le rectum et continue à se charger en gaz de fermentation.

Moralité : Pétez souvent, ça sentira moins longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.