Un costume bleu pour l’incinération


C’est une femme qui vient de perdre 90% de son intelligence (son mari vient de décéder). Dans la famille, il est d’usage de se faire incinérer et non pas enterrer, alors la veuve dit à l’employé des pompes funèbres de prendre contact avec le crématorium. La veillée funèbre a lieu, tout le monde vient bénir le mort, puis vient le moment de conduire le défunt jusqu’au crématorium pour l’incinération.

Là, Madame Veuve se rend compte que son mari est habillé d’un costume noir, alors qu’il a toujours détesté le noir. Par contre, le bleu était sa couleur fétiche. Du coup, la veuve s’adresse tout de suite à l’employé du crématorium et lui dit :
– Tenez ! Voilà un chèque en blanc. Faites ce qu’il faut pour trouver un costume bleu pour mon mari. C’est extrêmement important !

Comme il n’est pas d’usage de contrarier les personnes dans le chagrin, l’employé dit qu’il va faire le nécessaire.

Un peu plus tard, pour la levée du corps, la veuve constate que l’employé est parvenu à trouver un costume bleu très joli. Elle lui dit alors toute sa joie de voir son mari dans un si beau costume et lui demande combien ce costume a coûté. L’employé répond :
– En fait, ça n’a rien coûté. Une chose amusante s’est produite : Au moment où vous êtes partie, on apportait un autre corps, de sexe masculin, de la même corpulence que votre mari, et qui portait un costume bleu. J’ai alors demandé à la veuve de cet homme si cela ne la dérangeait pas de voir son mari incinéré en costume noir plutôt qu’en costume bleu. Elle m’a répondu que cela avait peu d’importance. Alors, comme elle était d’accord, j’ai inversé les têtes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.