15 septembre 2020 – On n’arrête pas le progrès

dessin presse humour communication 5G image drôle progrès téléphonie
15 septembre 2020 – On n’arrête pas le progrès

Avec les PTT : « Devine d’où je t’écris. »
Avec le téléphone : « Devine d’où je t’appelle. »
Avec le smartphone : « Devine d’où je t’envoie cette photo. »
Avec la 5G : « Devine d’où je lance ma machine à laver. »
(caricature de l’évolution technologique)

La blonde mobile

Pour son anniversaire, un homme offre un téléphone mobile à sa femme blonde. Pendant plusieurs heures, il tente vainement d’en expliquer le fonctionnement à son épouse.

Découragé, il demande finalement à sa femme de mettre le téléphone dans son sac à main et d’aller se promener. Il lui recommande :
– Dès que ça sonne, tu appuies sur le petit bouton vert.

La blonde va donc faire des courses et, au moment où elle arrive à l’épicerie, le téléphone se met à sonner. Immédiatement, elle presse le bouton vert. Le mari s’exclame alors à l’autre bout de la ligne.
– Félicitations chérie, tu as réussi à répondre. Tu vois, ce n’est pas si compliqué.

Et la blonde, toute fière :
– Oui c’est facile. Mais comment tu as fait pour savoir que j’étais à l’épicerie ?

Le poids des mobiles

Dans un pays encore très arriéré, un industriel français vante au ministre des communications les mérites du téléphone mobile.

Son interlocuteur éclate de rire :
– Ça ne peut pas marcher, ce genre de chose. Les appareils seraient beaucoup trop lourds, avec toutes ces pièces de monnaie !

Balbutiements téléphoniques

Avant la guerre, un cadre parisien appelle sa femme en vacances dans un petit village de la côte bretonne. L’épicière, chez laquelle on vient d’installer le premier téléphone du pays, est encore peu familiarisée avec cet appareil.
– À qui que vous désirez parler ? questionne-t-elle.
– À Mme Duval.
– Comment ?
– Mme Duval ?
– Madame qui ?
– Duval, fait le monsieur qui s’impatiente. Désiré, Ursule, Victor, André, Léon. Vous avez compris ?
– Bien sûr, dit l’épicière affolée, mais comment voulez- vous que je les trouve tous, à c’te heure ?