Les risques du métier

Les perles : la police

Un homme s’introduit subrepticement dans une ferme située à Chevillon-sur-Huillard (Loiret). Une femme s’y trouve, seule. Il se jette sur elle et lui assène un coup de bâton sur la tête. Il réclame de l’argent. Soudain, il aperçoit un porte-monnaie sur une commode. Il lâche sa victime et s’empare d’une somme de 350 francs. Pendant ce laps de temps, la femme se réfugie dans une autre pièce et s’empare d’une carabine. Elle réapparaît dans la cour, au moment même où l’agresseur cherche à s’enfuir. À la vue de l’arme, l’individu conseille aimablement à sa victime de ne pas tirer pour éviter les ennuis avec la justice… Un homme averti en vaut deux !

Comme une erreur sur la personne

Les perles : la police

Une personne demeurant à B. signale que des jeunes dérobent un vélo de course. Quelques minutes plus tard, elle rappelle pour annuler l’intervention ; en fait, il s’agissait de son fils qui partait travailler.

Plus une miette

Les perles : la police

Appel désespéré. Un homme vient de constater le vol dans son véhicule… du pain sec qu’il réservait à son chien.

Le vol de caisse

Un directeur de banque convoque son caissier.
– J’ai découvert que dans le coffre-fort, il y a dix mille euros en moins. Comme seulement moi et vous en avons la clef, qu’est-ce que vous avez à me dire ?
– Je propose que chacun de nous deux en mette cinq mille et qu’on n’en parle plus.

Le vol des haricots

Les perles : la police

Une dame insiste pour qu’une patrouille se déplace avec un chien policier. On vient de lui arracher des haricots en fleur. Heureusement elle a repéré des empreintes bien visibles près du maïs. Elle compte beaucoup sur la truffe d’un Rintintin pour trouver le coupable…