Oui c’est oui, mais non c’est non !

Un homme arrive au bureau avec un œil poché. Il explique à ses collègues :
– J’avais fait la connaissance d’une jeune femme charmante. Après lui avoir offert quelques verres, je l’ai raccompagné chez elle. C’était merveilleux. Tout en elle disait oui. Son corps disait oui, sa bouche disait oui, ses yeux disaient oui.
– Et alors ?
– Son mari est rentré à l’improviste et il a dit non.

C’est gentiment mouillé…

Sur le coup de 3 heures du matin, un gamin de 3 ans pénètre dans la chambre de ses parents. Tapant sur l’épaule de son père endormi, l’enfant dit :
– Papa, tu vas être content. Pour une fois, je ne te réveille pas en criant pour que tu m’apportes un verre d’eau. Je suis allé m’en servir un moi-même. Mais je n’ai pas su refermer le robinet, il y a de l’eau plein la cuisine.

Vive les dentiers !

Deux Esquimaux se plaignent des rigueurs de l’hiver :
– J’ai claqué des dents toute la nuit, fait le premier, pas toi ?
– Impossible, répond l’autre. Elles étaient dans un verre près de mon lit et l’eau était gelée !

Patron, une dernière !

À minuit, une jeune femme téléphone au bar que fréquente régulièrement son époux :
– Mon mari est-il encore chez vous ?
– Oui, madame !
– Alors, faites-lui savoir que vous m’avez dit qu’il venait de partir.

Le sévère du nez

– Je ne comprends pas les grandes personnes, elles ne savent pas ce qu’elles veulent ! dit Juliette à sa copine de classe. Hier matin, papa partait pour un rendez-vous important et maman a insisté : « Surtout, ne te laisse pas tirer les vers du nez ! ». Eh bien, le soir, quand il est rentré, assez tard, j’ai entendu maman crier très fort : « Oui, tu as encore un verre dans le nez ! ».