La complexité des vacances

De retour de Grèce, un type raconte ses vacances à son collègue :
– C’était super… Le Parthénon, les îles, l’Acropole…
– Et alors, avec les Hellènes, ça a marché ?
– Heu… non, j’en ai pas vus !

En rentrant chez lui, il regarde dans le dictionnaire à « Hellènes » et se dit : flûte ! Je suis trop bête… ce sont les Grecques. Forcément que j’en ai vus !

L’année suivante, notre bonhomme part en vacances en Suisse. A son retour au bureau il raconte à son ami :
– Ah ! la Suisse. Les montagnes, les chocolats…
– Et alors, avec les Helvètes, ça a marché ?
– Heu… non, j’en ai pas vus !

Le soir, il consulte le dico et soupire : je suis aussi bête que l’an dernier, ce sont les Suisses et je n’ai vu que ça !

Les vacances suivantes, il part pour l’Égypte. A peine revenu au bureau, son copain lui demande :
– Alors, l’Égypte et les pyramides ?
– Pfff… les pyramides, toutes des garces !

L’assurance tout risque

Les perles : les assurances

« Partant bientôt passer une semaine de vacances à l’étranger, je vous demanderais de bien vouloir m’assurer « touriste ». »

Aie confiance…!!

Sur son lit d’hôpital, un patient reçoit la visite de son médecin qui rentre de vacances :
– J’espère que mon confrère s’est bien occupé de vous ?
– Oui ! Mais une chose m’inquiète… Votre confrère n’a pas le même diagnostic que vous !
– Ce n’est pas grave… L’autopsie me donnera raison !

Le sauté de veau

Venue passer les vacances à la campagne, une belle étudiante a fait la connaissance d’un jeune fermier timide. Celui-ci bavarde avec elle et la raccompagne au village. Passant devant un champ, il aperçoit une vache qui embrasse le museau de son petit veau.
– Ah ! dit-il, comme j’aimerais en faire autant !
– Qui vous en empêche ? répond la jeune fille. Après tout, ce veau est à vous.

Le transformisme saisonnier

Les perles : les assurances

« Mon fils aîné a décidé de travailler comme jeune fille au pair pendant les prochaines vacances d’été. »