La magistrature en vacances

Les perles : la justice

L’Himalaya était une zone de villégiature appréciée de la magistrature, très prisée vers la fin des années 1990. Depuis, on a inventé le téléphone portable, qui permet, sinon de rappeler un magistrat pour cause d’affaires très sensibles, à tout le moins de le prévenir de la nécessité de son retour imminent.

Le concours de grimaces

Un jour de pluie, durant les vacances à la mer. À l’hôtel, on se distrait comme on peut. Un jeune homme ingénieux a l’idée d’organiser un concours de grimaces. Et dans le hall, chacun fait de son mieux. Un monsieur désigné comme juge examine avec soin concurrents et concurrentes, puis il s’approche d’une des dames présentes et s’inclinant, lui dit :
– Madame, j’estime que c’est vous qui avez gagné le prix.
– Mais, monsieur, dit la dame, je ne prenais pas part au concours.

Le mariage naturiste

Dans le courrier du cœur d’un magazine :
« Je passe tous les ans mes vacances dans un camp naturiste, pourrais-je cependant me marier en blanc ? »

Réponse du journal :
« Ce sera possible si vous restez à l’ombre. »

Les vacances de Stradivarius

Une dame montre à son mari le dernier achat dont elle est très fière :
– C’est un stradivarius ! clame-t-elle en offrant pour son anniversaire le violon à son époux.
– C’est trop ! dit en rougissant le mari. Mais… je vois écrit dans le bois de l’instrument : « Made in Taïwan » !
– Oui, fait la femme, le vendeur m’a dit que Stradivarius passait toutes ses vacances là-bas.

L’arbre à melons

Un couple de touristes en vacances dans le Vaucluse désire acheter des melons. Leur vendeur leur fait la proposition suivante :
– Un melon, c’est deux euros. Pour trois achetés, je vous en offre un supplémentaire à choisir dans cette caisse à part, remplie de melons fendus.

La femme conseille alors à son mari :
– Ce n’est pas une bonne proposition, son cadeau, il a dû tomber de l’arbre !