21 avril 2019 – Lettre et le néant

Castaner : une grosse envie de tirer un trait ?

dessin d’actualité humoristique sur les slogans « suicidez-vous » lancés pendant l’acte 23 des Gilets Jaunes
21 avril 2019 – Lettre et le néant

Pancarte : « Suicidez-vous/nous ! »
(caricature de Maxime Nicolle, Jérôme Rodrigues et Christophe Castaner)

Bis repetitas

– Monsieur l’imprésario, j’ai un numéro sensationnel et voilà ma proposition : vous déposez 500.000 euros à ma banque et moi, j’entre en scène et devant le public, je me suicide !
– Ouais ! fait l’imprésario dubitatif. Mais s’il y a un bis ?

Le suicide en prison

« Ils se suicident en prison ? Bon débarras ! Pour ceux qui se suicident. Quant à ceux qui ne se suicident pas, si on les exécutait, cela ferait de la place pour ceux qui se suicident ! »

Georges Wolinski

Le clown du psychiatre

Chez le psychiatre, un type s’épanche, désespéré :
– Ma femme m’a quitté, ma maîtresse aussi, je viens de perdre une énorme somme au jeu et mon directeur vient de me virer. Il ne me reste plus qu’à me suicider.
– Attendez avant de vous suicider ! lui dit le psychiatre. Hier, j’ai vu au cirque le clown Tintouin. Allez le voir. Il est tellement drôle et irrésistible que son numéro vous redonnera goût à la vie et vous remontera le moral.
– Ça m’étonnerait ! Le clown Tintouin, c’est moi !

Le crime suicidaire

Les perles : la justice

Le bâtonnier et académicien Henri Robert, défendant un caporal qui a assassiné une femme de quarante coups de couteau, est si ému qu’il en perd le contrôle de sa plaidoirie : « Non, mon client n’a jamais eu d’intention criminelle : il voulait se suicider d’abord et la tuer après. »