L’enfant du divorce

« Nous n’avons pas divorcé à cause de notre fils. Ni l’un ni l’autre ne souhaite en avoir la garde. »

Roy Chubby Brown

Les vertus de la sagesse infinie

Pendant un cours d’archéologie à l’université, un éminent professeur présente à ses élèves une très vieille lampe à huile découverte en Asie Mineure. Au moment où il saisit la lampe, un génie en sort et d’une voix grave et assurée il dit : « Professeur, je t’apparais ici et maintenant pour te récompenser de ton comportement désintéressé et exemplaire. Je vais t’accorder un vœu parmi trois propositions. Tu choisiras sans pouvoir revenir en arrière, et ensuite je disparaîtrais à jamais. Les trois souhaits que je te propose sont une richesse infinie, une sagesse infinie, ou une beauté infinie ».

Le génie laisse au professeur quelques secondes pour réfléchir puis il lui demande :
« Voilà, je t’écoute, quel est ton choix ? »

Sûr de lui et sans l’ombre d’une hésitation, le professeur répond :
– Je choisis l’infinie sagesse.
– Eh bien c’est fait ! répond le génie en s’évanouissant dans un nuage de fumée et de lumière.

Maintenant, toutes les têtes des étudiants de l’amphi se tournent vers le professeur. Les élèves sont médusés. Ils attendent que leur prof dont le visage apparaît auréolé d’un halo de lumière leur parle.
– Professeur, dites quelque chose ! lance quelqu’un.

Et le professeur répond :
– J’aurais dû choisir l’argent.

La popularité de Léon Zitrone

« La popularité, c’est d’éternuer à l’écran et de recevoir le lendemain des centaines de cartes postales avec écrit : « À vos souhaits. » »

Léon Zitrone

De l’inutilité des souhaits

Les perles : les enfants

Ayant éternué :
« – À tes souhaits !
– Pff, ça ne sert à rien ! Depuis 5 ans que j’éternue, mon souhait ne s’est jamais réalisé ! »

(Louise, 6 ans)

Le souhait du big boss

Un responsable design, un responsable marketing et le big boss d’une entreprise sont en route pour une réunion.

En traversant un parc, ils trouvent une lampe à huile antique. Ils la frottent pour la dépoussiérer et soudain un génie apparaît.

Le génie dit : « Normalement je laisse faire 3 vœux, vous en aurez donc un chacun. »

Le responsable design : « Moi d’abord, moi d’abord !!!! » Et il exprime son vœu : « Je voudrais être aux Caraïbes, entouré des plus belles filles du monde et une source inépuisable de cocktails exotiques. »

Et pouffff, le voilà parti.

« Maintenant à moi, à moi !! », s’écrie le responsable marketing : « Je voudrais être aux Bahamas, au volant d’un bateau moteur ultra-rapide, sans aucun souci. »

Et pouffff, le voilà parti.

« A votre tour ! » dit le génie au big boss.

Le big boss : « Je veux voir ces deux crétins de retour au boulot après le déjeuner… »