L’exploit des somnambules

Un homme qui est somnambule dit à un ami :
– Nous avons enfin notre association.
– Quel en est l’objectif ?
– L’exploit ! Nous nous réunissons sur la terrasse de la maison de notre président.

L’ami dubitatif :
– Je ne vois pas où réside l’exploit dans cette démarche.
– Cette terrasse est au-dessus du second étage de la maison et il est défendu de prendre l’escalier.
– Mais c’est dangereux ! Vous risquez de tomber si vous vous réveillez pendant le trajet.

L’auteur d’exploits, amusé par cette remarque :
– Somnambules mais pas fous ! Nous prenons un somnifère avant d’aller nous coucher.

Le service de réveil

Un type qui est descendu dans un hôtel a demandé au garçon d’étage de le réveiller à 6h30. Le lendemain matin, réveillé vers 5h, le type n’arrive pas à retrouver le sommeil. Il entend sonner 6h, 6h15, 6h30, 6h45… et personne ne frappe à sa porte.
– Le salaud ! murmure le type. Il ne viendra pas, hein… il va me faire manquer mon train !

Le drame du faux numéro

– Hier, raconte un employé de bureau à un collègue, j’ai été réveillé à 3 heures du matin par un idiot qui avait composé un faux numéro.
– Ça aurait pu être pire !
– Comment cela ?
– Imagine ce que ton correspondant aurait eu de dramatique à t’annoncer à 3 heures du matin, s’il avait fait volontairement le bon numéro !