Le piment de la vie

Lors d’un repas de noces, un invité dit à sa voisine de table :
– Savez-vous ce que j’aime dans la vie ? C’est d’ajouter aux choses les plus insignifiantes de la vie, un piment de danger.
– Ah ! bon, répond la voisine, maintenant je comprends pourquoi vous mangez vos petits pois avec un couteau.

Le ratage du réveillon

– Ça s’est bien passé votre réveillon chez les Dubois ? demande un monsieur à un de ses amis.
– À peu de choses près ç’aurait été parfait.
– Et qu’aurait-il fallu pour cela ?
– Que le potage soit aussi chaud que le vin, le vin aussi vieux que la dinde et la dinde aussi grasse que la maîtresse de maison.

Miam-miam

Dans un village peuplé d’anthropophages, un petit garçon rentre de l’école sur le coup de midi. Il pénètre dans la case familiale, et humant les odeurs qui se dégagent de la marmite sur le feu, il demande à sa mère :
– Hmmmm, ça sent drôlement bon, maman ! Qui est-ce qu’on mange ?

Les noces en Somalie

Qu’est-ce qu’on ne ramasse jamais à la fin d’un repas de noces en Somalie ?

Des miettes.

L’amour au restaurant

Les perles : les enfants

Comment peut-on savoir si deux adultes qui mangent au restaurant sont amoureux ?
« Les amoureux se regardent tout le temps et leurs repas refroidissent. Les autres personnes, elles, sont plus intéressées à manger. »

(Benjamin, 8 ans)