À vot’bon cœur m’sieur dame…

Un jeune scout va voir les dames de son quartier pour leur vendre des petits gâteaux au profit des œuvres paroissiales. L’une d’elles lui dit :
– Que veux-tu que je fasse de tes petits gâteaux ? Je suis au régime.
– Mais ça ne fait rien, madame, insiste l’enfant. Achetez m’en quand même une boîte, et si vous voulez, je les mangerai à votre place.

Emmerdeuse contre impertinent

Le responsable du service de réclamations d’un grand magasin dit à une cliente, arrivée furibonde et pas encore complètement calmée :
– Madame, j’ai répondu, avec une patience angélique et une exquise politesse à une vingtaine de vos questions stupides. A présent, j’aimerais que vous répondiez à votre tour à celle-ci. Qu’est ce qui peut bien, par une belle journée de printemps, vous pousser à venir vous enfermer pour enquiquiner le monde, avec vos âneries, alors que vous seriez beaucoup mieux à faire du jogging, dans le parc municipal, pour tenter de faire fondre vos kilos superflus ?

L’anneau d’amour

Une nana, un mec :
– Oh chéri ! Une bague de mariage, tu veux vraiment te marier avec moi ?
– Non chérie, c’est un anneau gastrique…

C’est tellement évident…

– Qu’est-ce qui vous prend de faire du jogging à reculons ? demande-t-on à un homme.
– En courant normalement, j’ai perdu beaucoup de poids. Trop, même. Alors, là, j’espère en regagner.

Régime qui pique

– Mademoiselle ! dit un grand escogriffe à la mercière, je voudrais des aiguilles et des épingles.
– Ah ! Ah ! s’exclame la marchande. Je vois que les hommes se mettent à la couture.
– Pas du tout ! Je suis avaleur de sabre à la diète.