28 décembre 2019 – Le chapelet connecté

La nouvelle invention du Vatican : le chapelet connecté

dessin de Yelch sur le chapelet connecté
28 décembre 2019 – Le chapelet connecté

Chapelet connecté : « Si tu dépasses les 10.000 prières, tu auras droit à un effacement de 30% de tes péchés ! »
(caricature de chapelet connecté)

Prière de ne pas être timide

Une dame, plutôt timide, quêtait parfois pour les œuvres de la paroisse. Un jour, elle confia au curé qu’elle avait le trac chaque fois qu’elle sonnait à la porte d’une maison.
– Faites une prière avant de sonner, lui conseilla le prêtre, et tout ira bien, vous verrez. Quelques jours plus tard, elle le remercia de son bon conseil.
– C’était facile ! dit-elle. Je priais le ciel que les gens soient absents et c’était presque toujours le cas.

La prière de l’érection

Au soir de leur nuit de noces, un couple se retrouve dans la chambre d’un hôtel 3 étoiles pour la première fois. En sortant de la salle de bains, la jeune femme voit son mari, un catholique fervent, à genoux au pied du lit, les mains jointes et les yeux fermés en train de psalmodier.

Elle lui demande :
– Tu peux me dire ce que tu fais ?
– Je prie pour que le Tout Puissant me montre le Chemin…
– Ça, je m’en occupe ! Dit-elle.
Et baissant les yeux sur sa « virilité » elle ajoute :
– Tu ferais mieux de prier pour qu’il te donne le gourdin.

La prière du dictateur

Dans un pays d’Amérique du Sud dirigé par un farouche dictateur, ordre a été donne à tous les enseignants d’inculquer à leurs élèves cette règle de base : Matin et soir, vous devez faire une prière ainsi formulée : « Que vive longtemps notre glorieux président. Merci mon Dieu ».

Un enfant lève la main :
– Et si jamais notre glorieux président mourait ?
– En ce cas, vous direz simplement dans vos prières : « Merci mon Dieu ».

La prière du 1er mai

Au nom du pèze, du fisc et du Saint-Profit
Notre père qui est au bureau
Que le travail soit léger
Que les patrons partent en vacances
Que notre volonté soit faite
Au bureau comme à la maison
Donne-nous aujourd’hui un jour de congé
Une semaine de récupération
Et un mois de réflexion
Pardonne-nous nos absences
Comme nous pardonnons aussi
À ceux qui nous font travailler
Ne nous soumet pas aux observations
Aux baisses de salaire
Aux embargos et aux heures supplémentaires
Mais délivre-nous de cet enfer
Car c’est à toi qu’appartient le pouvoir
D’augmenter notre salaire et nos jours de congé
Tout en diminuant notre travail

Amen