Le trappeur belgo-canadien

– Nous sommes fichus et nos chiens aussi ! lance au siècle dernier un trappeur canadien à son compagnon. Les loups vont plus vite que les chiens : ils gagnent du terrain.
– Alors, il n’y a qu’une façon de s’en sortir.
– Laquelle ?
– Détachons les chiens et attelons les loups !

Les vieilles filles au cinéma

Deux vieilles filles bavardent :
– Hier soir, dit l’une, j’étais au cinéma. Eh bien, vous me croirez si vous voulez, mais j’ai été obligée de changer sept fois de place.
– Pourquoi, demande l’autre. Un homme vous a poursuivi de ses assiduités ?

Alors, la première, radieuse :
– Finalement, oui !

La gravité du sens

Un homme qui emmène son fils en voiture à l’école, s’écrie :
– Oh ! J’ai tourné bêtement et je me suis engagé dans un sens interdit.
– Ce n’est pas grave, papa, dit le gamin. La preuve, c’est que la voiture de police qui nous suivait en a fait autant.

Autostop canin

Sur une route départementale, un automobiliste dépasse un homme qui court à toute vitesse, suivi de trois molosses, la bave aux babines. Le conducteur freine sans hésiter, ouvre la portière et interpelle le type :
– Montez-vite !

Tout essoufflé, l’homme le remercie :
– Vous êtes vraiment sympa ! Il n’y a pas beaucoup de gens qui acceptent de me prendre en stop avec mes trois dobermans !

Il porte plainte contre lui-même

Les perles : la justice

Un habitant du Kentucky s’est poursuivi lui-même en justice, et il a gagné ! Larry Rutman s’amusait à lancer un boomerang, mais celui-ci l’a frappé à la tête en revenant vers lui. L’incident aurait causé des dommages durables à sa mémoire. Il a alors songé à porter plainte contre le fabricant, mais son avocat le lui a déconseillé car le boomerang fonctionnait parfaitement.

M. Rutman a donc décidé de s’attaquer en réclamant 300.000 $ de dommages et intérêt pour sa maladresse, et le juge lui a donné raison. C’est sa compagnie d’assurances qui a payé la somme, le plaignant étant protégé dans le cas où il blesserait quelqu’un.