La femme du port

Lors de l’escale, tous les marins demandent à descendre à terre. Tous, sauf un qui déclare :
– Moi, je préfère rester à bord.
– Tiens, tiens, tu es donc le seul à ne pas avoir de femme dans ce port ?
– Non, je suis le seul à en avoir une !

6 octobre 2018 – Le port à sec de La Tranche-sur-Mer

Dessin dans le Sans-Culotte 85 n° 119, d’octobre 2018

Sujet : « Le port à sec de La Tranche-sur-Mer. » (un hangar sur terre dans lequel sont stockés des bateaux de plaisanciers)

Cet équipement a coûté quelque 900.000 €, n’a presque jamais été utilisé, et vient d’être attribué en délégation à un privé pour la modique redevance de 3 000 € par… an ! A ce compte-là, il faudra 250 ans pour rembourser un investissement, on le voit, vraiment très utile…

dessin d'actualité humoristique sur le gaspillage d'argent public du port à sec de La Tranche-sur-Mer
6 octobre 2018 – Le port à sec de La Tranche-sur-Mer

Agent immobilier : « Voyez… Beau volume… Gros potentiel… 250 euros par mois. »
(caricature du port à sec de La Tranche-sur-Mer)

Melon et Melèche travaillent au port

Melon et Melèche amarrent les navires au port.
Melon attache un câble au cabestan et Melèche à la bitte.

Le port de Melon et Melèche

Melon et Melèche sont au port :
Melon regarde les bateaux et Melèche les bites.