La soupe du mendiant

Un mari demande à sa femme :
– Qu’as-tu donné au mendiant qui était devant la porte ?
– Une assiette de soupe et deux euros !
– Et il a mangé la soupe ?
– Naturellement !
– Alors, il a bien gagné ses deux euros !

Un coup au but

Les perles : les assurances

« Suite au dégât des eaux provoqué par débordement de la machine à laver, ma mère a glissé sur le carrelage et s’en est allée casser la vitre de la porte de la cuisine avec sa tête… »

La cause et l’effet

Les perles : la police

Un homme signale qu’il ne peut pas rentrer chez lui car son épouse refuse de lui ouvrir la porte de l’appartement… Un peu plus tard, le voisin de palier de ce couple se manifeste à son tour car il ne peut pas dormir. Son voisin pleure sur le palier et tambourine à la porte.

Le vrai du faux

Les perles : la police

Une dame signale que des inconnus sonnent à sa porte et demandent de l’aide. Pensant à de faux accidentés de la route, elle laisse sa porte close. Surprise lors de l’intervention des gendarmes : la propriétaire refuse de leur ouvrir l’huis ! Recontactée par téléphone, elle rétorquera qu’elle pense avoir affaire à de faux gendarmes. On lui fait alors remarquer qu’elle a peut-être composé un faux numéro… Interloquée, la dame raccroche subitement. Pour prouver leur bonne foi, les gendarmes repartiront gyrophare et deux tons actionnés afin de secourir les vrais accidentés. Dans ce métier, il faut savoir distinguer le vrai du faux, pas vrai ?

Comment éviter les huissiers

Un homme criblé de dettes et poursuivi par les huissiers trouve soudain une idée de génie. Sur la porte de son appartement, il peint les lettres W.C. Quand un huissier frappe, il crie alors : « Occupé ! »