Le monologue du pénis

C’est un gars complètement bourré qui purge sa vessie dans les pissotières d’une discothèque.

Et ce gars est tout simplement en train de parler à sa bite. Il lui dit :
– Ah dis donc, on peut dire que tu t’en es tapé toi, hein : des blondes, des brunes, des rousses, des blanches, des noires, des jaunes…

Et puis le relâchement aidant, un énorme pet l’interrompt dans son monologue « PRRRRAAOUTTTT »

Alors le gars dit aussitôt en tournant la tête en arrière :
– Eh ben quoi ? T’en as eu plus qu’à ton tour toi aussi alors de quoi tu t’plains ?

Le bon 69 campagnard

Le bon Marcel revient du salon de l’agriculture. Pendant une semaine il a bien déconné avec ses copains, copains qui n’ont pas hésité à l’affranchir sur toutes les choses du sexe, car il faut bien l’avouer, le Marcel, il en connaissait pas des tonnes sur la chose. Et c’est comme ça que ses poteaux lui ont expliqué ce que c’était que le « 69 ».

Pendant le repas, en dégustant la bonne potée, il dit à sa Germaine :
– Maman, ce soir j’m’en va t’montrer le 69 comme on fait à Paris.

Germaine essaie bien d’en savoir un peu plus, mais Marcel lui dit que c’est une surprise et qu’elle verrait bien plus tard. Une fois bien rassasiés, ils vont se coucher.

Alors Marcel explique à Germaine ce que c’est que le 69 et ils se mettent en position… Mais les choux commencent à agir et la dilatation du colon de Marcel devient vite incontrôlable !

Le pauvre Marcel n’y tient plus et largue un monstrueux pet. La pauvre Germaine, au bord de l’asphyxie gémit :
– Et y a encore 68 comme ça ?

Les pets au lit

Quelle est la différence essentielle au lit entre un mari et un amant ?

L’amant ne pète pas au lit (enfin, au début en tous cas…)