blague sur les petits garçons

Erreur sur la demande

Un petit garçon interroge sa vieille tante qui est restée célibataire :
– On ne t’a jamais demandée en mariage ?
– Si, un jour, un monsieur, par téléphone.
– Ah ! Et pourquoi tu ne t’es pas mariée ?
– Parce qu’il s’était trompé de numéro.

Le petit garçon soldat

On demande à un petit garçon :
– Que veux-tu faire plus tard ?
– Je veux être soldat !
– Mais tu risques d’être tué par l’ennemi…
– Alors, répond l’enfant, je veux être l’ennemi.

Publicité

Hérissé par la fessée

Un petit garçon très turbulent a trouvé un hérisson qui se met en boule à son approche.
– Ce que j’aimerais, s’écrie le gamin, être un hérisson, moi aussi ! Surtout quand j’ai fait une bêtise et que mon père me dit : « Allonge-toi sur mes genoux que je te donne une fessée ».

Né à minuit

Un petit garçon est assis sur les genoux de sa maman :
– Maman, c’est vrai que je suis né à minuit ?
– Oui, mon chéri.
– Oh ! j’espère que je ne t’ai pas réveillée !

Le poteau de douleur

Dans la cour d’une école, une enseignante accourt auprès d’un petit garçon en pleurs et lui demande ce qu’il lui arrive.
– Je me suis cogné et j’ai très mal ! hurle le petit garçon.
– Mais où t’es-tu fais mal ? s’inquiète l’enseignante.
– Là ! répond le petit garçon en montrant un poteau.