La Cité de la Perte

« – J’ai perdu ma mère ce matin.
– Elle est morte ?
– Non, non, je l’ai perdue. C’est-à-dire qu’elle était là et pouf… je l’ai perdue ! »

Alain Chabat (La Cité de la Peur)

Les vieux profs

« Les vieux professeurs ne meurent jamais, ils perdent leurs facultés. »

Marcel Pagnol

Le sexe sur commande

Un soir, après bientôt 45 ans de mariage, un couple est au lit quand la femme sent que son mari commence à la caresser comme il ne l’avait plus fait depuis bien longtemps.

Il commence par lui titiller le cou, puis descend le long du dos jusqu’au creux des reins. Il lui caresse les épaules, puis les seins et s’arrêta pile sur son bas-ventre. Il entreprend alors de placer sa main sur l’intérieur de son bras gauche, effleure encore une fois son sein, sa hanche puis parcourt sa fesse et sa jambe gauche jusqu’au mollet. Puis il remonte à l’intérieur de la cuisse et s’arrête tout en haut de sa jambe. Il fait la même chose de l’autre côté et s’arrête soudainement, se tourne sur le côté et ne dit pas un mot.

Comme toutes ces caresses lui avaient fait pas mal d’effet, elle lui demande amoureusement :
– Chéri, c’était merveilleux, pourquoi t’es-tu arrêté ?
– Parce que j’ai enfin retrouvé la télécommande…

Les sportifs français

« Un sportif français qui gagne est un Français. Un sportif qui perd est un sportif, pour ne pas dire plus. »

Coluche

La femme du joueur de poker

À l’issue d’une partie de poker acharnée, un homme monte se coucher et dit à sa femme :
– J’ai deux nouvelles pour toi : une bonne et une mauvaise.
– Dis-moi la bonne, d’abord.
– Au milieu de la partie, à court d’argent, je t’ai utilisée comme enjeu et je t’ai perdue au bénéfice de mon ami Georges.
– Comment l’autre nouvelle pourrait-elle être pire ?
– À la fin de la partie, je t’ai regagnée.