Lard moderne

À une exposition de peintures, un cadre est totalement vide. L’artiste est à côté. Un visiteur lui demande :
– Qu’est-ce que cela représente ?
– Des vaches dans un pré.
– Mais, je ne comprends pas, on ne voit pas de pré.
– Bien sûr, les vaches ont mangé toute l’herbe.
– Et les vaches ? On ne les voit pas non plus ?
– Vous ne croyez tout de même pas qu’elles vont rester dans un pré où il n’y a plus d’herbe ?

Peindre la nature

Les perles : à l’école

« Les peintres qui peignent la nature sont des peintres naturistes. »

Le médecin des tableaux

Un artiste peintre ayant exposé ses toiles dans une galerie d’art vient se renseigner auprès du directeur de la galerie sur les ventes de ses œuvres :
– Alors, est-ce que mes tableaux se vendent bien ?

Le directeur de la galerie :
– Ben, disons que vous pouvez être très content, d’un certain point de vue…
– Comment ça ?
– Pour tout vous dire, une personne est venue se renseigner sur vos oeuvres. Ce monsieur m’a demandé si après votre mort, vos tableaux prendraient de la valeur. Je lui ai répondu « Très certainement ». Alors il a tout de suite acheté tous les tableaux signés de votre nom.
– Ah oui ? Super ! J’ai toutes les raisons d’être heureux.
– Heu, pas tout à fait : ce type était votre médecin.

Les travaux de peinture

Un jeune couple est en train de faire repeindre les murs de sa maison par un artisan.

Le soir, en rentrant de son travail, le mari qui n’a pas fait attention applique ses mains sur la peinture encore fraîche et laisse des marques bien visibles.

Le lendemain matin, la jeune dame accueille le peintre en ces termes :
– Peut-être voudriez-vous voir où mon mari a posé ses mains hier soir ?

Le peintre soupire et répond :
– Ecoutez m’dame, j’ai une grosse journée de travail devant moi, alors, pourquoi est-ce que vous ne me feriez pas un café tout simplement ?

L’inspiration du jeune artiste

Un jeune artiste, qui a décidé de rénover la peinture, explique :
– Chaque dimanche, ma femme et moi allons dans un petit chalet à la campagne. Moi, je peins, en suivant mon inspiration. Elle, cuisine en suivant la sienne. Et, quand nous rentrons, le soir, chacun de nous se demande ce que l’autre a bien pu vouloir faire.