La maison bretonne

Un homme passe une annonce dans un journal :
« A louer, en Bretagne, pour le mois de septembre, en bord de mer, maison de pêcheur, deux étages (trois quand la marée est basse). »

La pêche à la cuillère

Un promeneur questionne un homme installé au bord d’une rivière :
– À quoi pêchez-vous ?
– À la cuillère, répond le pêcheur.
– Vous ne croyez pas qu’avec une louche, vous en attraperiez davantage ?

La susceptibilité des poissons

« Le poisson est un animal susceptible, en présence du pêcheur, il prend facilement la mouche. »

Noctuel

Vous me reconnaissez ?

La saison de pêche n’est pas encore ouverte et un « enragé » est en train de taquiner la truite malgré tout. Soudain, un promeneur s’approche. Le marcheur engage la conversation :
– Alors, ça mord ?
– Si ça mord ? répond le pécheur en rigolant. Ici, c’est un coin INCROYABLE ! On dirait que les truites viennent ici exprès pour se faire attraper. Hier, ici même, j’en ai pris dix en moins d’une heure !!!
– Vraiment ? Tiens, j’ai une question pour vous, demande le promeneur, est-ce que vous savez qui je suis ?
– Euh, non, avoue le pêcheur.
– Eh bien, je suis le nouveau garde-pêche !
– Oh, fait le pêcheur en ravalant sa salive. Hem, et moi, est-ce que vous savez qui je suis ?
– Non.
– Je suis le plus gros menteur de la région…

La pêche interdite

Arrivant avec ses gaules et tout son matériel, un pêcheur trouve cet écriteau apposé sur un arbre, au bord de la rivière : « Pêche interdite. Mais sur présentation de votre permis de pêche, vous bénéficierez de dix pour cent de réduction sur des soles, des bars et des turbots de première qualité à la poissonnerie du marché ».