Quels blagueurs ces paysans

C’est le printemps ! Les bourgeons débourrent et les oiseaux chantent. Le vieux père Baptiste rentre des champs, il arrive dans la chambre et crie sa femme :
– Allez maman, j’ai des fourmis dans le zigouigoui ! Fous-toi à poil…
– Mais qu’est-ce qu’il t’arrive, dit-elle alors tout étonnée ? Ça fait bien dix ans que tu ne m’as plus touchée.
– Réfléchis pas ! Allez hop maman ! Déshabille-toi je te dis ! Je peux plus tenir !… Ça y est ? T’as tout enlevé ? T’es bien toute nue ?
– Oui, répond la maman avec des trémolos dans la voix.
– Ha ! Ha ! Poisson d’avril ! répond Baptiste.

Le crash politique

Un avion transportant une vingtaine de politiciens se crache dans la ferme d’un paysan.
Quand le paysan aperçoit les politiciens couchés dans son champ, il les enterre tous.

Le lendemain, la patrouille de la police locale interroge le fermier :
– Donc vous nous dites que vous les avez tous enterrés ?
– Oui c’est ça.
– Vous êtes sûre qu’ils étaient tous morts ?
– Ben … Il y en avait bien quelques-uns qui disaient qu’ils n’étaient pas morts, mais, vous savez, les politiciens, ils mentent tous comme ils respirent !

Pas de bol le chat

Un grand antiquaire arrive dans une ferme et voit un petit chat qui boit son lait dans une écuelle qu’il identifie comme datant de l’époque romaine. Cachant du mieux possible son enthousiasme, il dit au paysan :
– Ma femme a toujours eu envie d’avoir un chat. Si vous voulez vous débarrasser de celui-là, je vous l’achète…
– Pourquoi pas ? répond le fermier. Si vous me donnez cent cinquante euros, il est à vous.
– Marché conclu ! dit l’antiquaire.

Il sort et ajoute nonchalamment :
– Pour qu’il ne soit pas dépaysé, je vais emmener son bol…
– Ah non ! fait le fermier, le bol, vous le laissez ici. Depuis le début de l’année, il m’a déjà fait vendre quinze chats.

La vache au taureau

À la campagne, un paysan rencontre un enfant qui tire une vache, et lui demande où il va :
– J’emmène la vache au taureau, répond l’enfant.
– Ben… C’est pas ton père qui fait ça ?
– Si, si, très souvent, mais la vache préfère le taureau…