Confusion de paternité

Une nana, un mec :
– Chéri, je suis enceinte.
– Super, depuis le temps que je voulais être papa !
– En fait, tu vas être tonton…

Le prix du silence

L’oncle Albert s’étonne auprès de son neveu :
– À Noël je t’ai offert une trompette et je ne te vois jamais en jouer. Ce cadeau ne t’a pas fait plaisir ?
– Oh si, Tonton, et il me rapporte même beaucoup d’argent.
– Comment cela ? Tu ne vas pas me dire qu’à ton âge, tu donnes déjà des concerts ?
– Bien sûr que non, mais les voisins m’offrent trois euros par semaine pour que je n’en joue pas !

Comme au boulot…

Il est gardien de cimetière dans une petite commune de province. Un de ses oncles étant décédé dans un pays voisin, il n’osa pas faire autrement que d’assister à l’enterrement. Et il colla à la grille de son cimetière une pancarte avec ces mots : « Fermé pour cause de décès ».

La dernière extrémité

– Cher monsieur, dit le médecin, je suis navré de vous le dire, mais votre oncle est vraiment à la dernière extrémité. Il faut donc que vous vous attendiez à tout.
– Vous exagérez, docteur, il faut que je partage avec mes cousins.

L’erreur de l’infidélité

C’est un homme qui appelle sa femme mais c’est sa petite fille qui décroche :
– Allô, c’est papa tu peux me passer maman s’il te plaît ?
– Je ne peux pas elle est dans la chambre avec tonton David.
– Mais voyons ma petite tu n’as jamais eu de tonton David.
– Si c’est maman qui me l’a dit.
– Très bien va dire à maman et tonton David que papa a rentré sa voiture dans le garage.

La petite fille pose le téléphone sur un meuble et va voir sa mère et son oncle et revient en pleurs au téléphone.
– Qu’est-ce qu’il y a ?
– Bah maman qui a sauté du lit, nue, et a couru partout et a glissée sur le tapis et est tombée sur le coin du lit. Je crois qu’elle est morte il y a plein de sang par terre !
– Oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu !!! Et ton oncle David ?
– Il a sauté du lit, a sauté par la fenêtre mais il a oublié que tu avais vidé la piscine la semaine dernière pour la nettoyer et il a sauté dedans et je crois qu’il est mort aussi.

L’homme qui ne se sent pas bien dit :
– Quelle piscine ? Je crois que je me suis trompé de numéro de téléphone !