La promesse des naufragés

Naufragés, Marius et Olive en plein désespoir se tournent vers le ciel :
– Bonne Mère, si tu nous sauves, on ira en pèlerinage, on montera les escaliers qui mènent à Notre-Dame de la Garde avec des pois chiches dans nos sandales.

Un bateau survient, les secoure et les ramène au bon port de Marseille. Dès leur arrivée, ils respectent leur vœu. Marius, tout guilleret, commence son ascension, tandis qu’Olive peine à monter :
– Comment tu fais ? J’espère que t’as pas triché et que tu as bien mis les pois chiches !
– Bien sûr que je les ai mis, mais moi je les ai fait cuire !

Naufragé du cœur

Les perles : les petites annonces

« Je ne suis pas un naufragé, mais je cherche ma planche de salut… »

Le naufragé annuel

Une petite île perdue au milieu de l’océan. Un homme barbu agite désespérément les bras en direction du bateau.

Sur le pont, un passager demande au capitaine :
– Qui est-ce ?
– Aucune idée. On passe tous les ans devant son île. Et à chaque fois ça a l’air de le rendre fou.

Le jeu de la tapette

Il était une fois… Suite au naufrage de leur voilier, deux gars trouvent refuge sur une île déserte.

Au bout d’un mois, les deux gars commencent à s’ennuyer.
– Si on faisait un jeu ? demande le premier.
– Euh… Oui d’accord. Qu’est-ce que tu proposes ?
– Eh bien, comme on ne se rase plus depuis belle lurette, je propose que l’on joue à «Je te tiens, tu me tiens par la barbichette ».
– OK, répond l’autre.

Et ils se mettent à entonner :
« JE TE TIENS, TU ME TIENS PAR LA BARBICHETTE. LE PREMIER DE NOUS DEUX QUI RIRA AURA UNE TAPETTE ! »
Et après quelques secondes ils éclatent de rire au même moment.

C’est depuis lors qu’ils vécurent très heureux et n’eurent absolument pas d’enfant.

Il savait pour le Titanic

Mon grand-père avait prévenu tout le monde que le Titanic allait couler. Il le savait. Il l’a répété maintes fois. Puis il s’est fait virer de la salle de cinéma…