blague sur les moutons

Les moutons enrhumés

Un médecin demande à un insomniaque :
– Avez-vous essayé, comme je vous l’avais conseillé, de compter des moutons sautant une haie, pour arriver à trouver enfin le sommeil ?
– Oui, mais ça n’a pas marché, n est vrai qu’il faisait un temps de pluie épouvantable, ces pauvres bêtes étaient trempées jusqu’aux os. Alors, allez- vous endormir avec six cents moutons qui sautent successivement une haie en faisant : « Atchoum ! À tes souhaits ! Atchoum ! À tes souhaits !… »

Le triste sort des moutons

Dans un pré, deux moutons devisent :
– Pas d’illusions à se faire avec les hommes, dit l’un d’eux, ils nous tondent la laine sur le dos et nous achèvent en gigot.
– Cela ne serait rien, poursuit l’autre, si, toutes les nuits, ils ne nous obligeaient pas à sauter leurs fichues barrières en nous comptant pendant des heures ! Eux après ça, ils s’endorment, mais pas nous.

Un vrai gentleman

Un chien de troupeau aboie doucement :
– Ouah ! Ouah !
– Ce qui me plaît chez ce gardien, par rapport aux autres chiens que j’ai connus, dit un mouton à l’un de ses compagnons, c’est que, lorsqu’il nous ordonne : « Allez, filez en direction de la bergerie », il a la politesse d’ajouter : « S’il vous plaît ».