Combien de marins…

dessin d'humour de Chag sur le fait d’être sur terre pour travailler
Combien de marins…

Nous sommes sur terre pour travailler…
Rat : « Heureusement, je suis marin ! »
(caricature de marin)

Ouverture forcée

Un commissaire de police, mort de peur, se cramponne à deux mains aux accoudoirs du fauteuil du dentiste. Jusqu’au moment où celui-ci, exaspéré de ne pouvoir faire son travail, emploie les grands moyens, en hurlant :
– Au nom de la loi, ouvrez !