Le deuil du martini

À son club, lord MacIntosh s’apprête à prendre son martini lorsque le majordome l’interrompt :
– Sir, on vient de m’apprendre le décès de lady MacIntosh.

Alors lord MacIntosh repose son martini et dit :
– James, veuillez enlever l’olive verte et la remplacer par une noire.

Le plus important, c’est l’avis médical

« – C’est vrai que vous fumez 8 à 10 cigares chaque jour ?
– C’est vrai.
– Est-ce vrai aussi que vous buvez 5 martinis par jour ?
– C’est la vérité vraie.
– On raconte aussi que vous êtes toujours entouré de jeunes et jolies filles ?
– Encore vrai.
– Que pense votre médecin de tout cela ?
– Mon médecin est mort. »

George Burns (1896-1996)