L’enfant et les lions

Le gardien du zoo dit à un petit garçon :
– Ne t’approche pas de la cage aux lions !
– Oh, ça va ! répond le garçon, je vais pas les manger !

La peur du père

– Papa ! est-ce que tu as peur des lions ?
– Non, mon fils !
– Et des tigres non plus ?
– Non fiston !
– Et des serpents ?
– Pas du tout…
– Alors, papa, finalement, tu as seulement peur de maman ?

Dompter la dompteuse

Un propriétaire de cirque passe une annonce trouver un dompteur de lions et deux jeunes gens répondent à l’appel. Il s’agit d’un gars d’une vingtaine d’années et d’une superbe jeune blonde du même âge.

Le propriétaire de cirque leur dit :
« Je vais vous faire passer un test, et je ne vais pas vous le cacher, ça ne sera pas facile : je vais vous placer dans la cage avec le plus féroce de nos lions. Cette carne a envoyé mon dompteur précédent à l’hosto après lui avoir bouffé le bras. Voilà. Je vous laisse en tout et pour tout comme équipement une chaise, un fouet et une arme à feu. Qui veut essayer d’abord ? »

La fille dit : « Moi d’abord. »

Elle laisse la chaise, le fouet et l’arme à feu et entre directement dans la cage du lion. Le lion commence à gronder et haleter et il s’apprête à lui bondir dessus, mais à ce moment-là, elle ouvre grand son manteau et lui révèle son corps complètement nu, un corps superbe ! Le lion s’arrête sur le champ, il rampe timidement jusqu’à elle et se met à lui lécher les chevilles et les mollets. Ensuite il s’arrête et se couche aux pieds de la dompteuse… »

Le propriétaire du cirque n’en revient pas :
– De toute ma vie, je n’ai jamais vu un truc pareil. On va faire un tabac avec cette fille. Mais enfin, je vais être fairplay, je vais quand même regarder ce que vous savez faire. Est-ce que vous pouvez faire mieux que ça ?
– Aucun problème, répond le jeune homme, faîtes simplement sortir le lion de la cage et je vous montre.

Course entier

Deux touristes qui se promènent dans la brousse sans armes voient tout à coup venir à leur rencontre un lion en quête d’un bon repas. L’un des deux ouvre immédiatement son sac et commence à chausser ses baskets.
– Tu es fou, lui dit l’autre, tu ne penses tout de même pas que tu vas courir plus vite que le lion ?
– Bien sûr que non, mais je voudrais courir plus vite que toi.