L’imitation de vol

Une dame riche, ayant de jolis bijoux mais n’ayant pas confiance dans le coffre de l’hôtel a trouvé un stratagème. Elle dépose à côté de son écrin un mot où est écrit : « Ce collier est une imitation, le vrai est dans le coffre au sous-sol ».

Le soir en rentrant, elle s’aperçoit qu’on lui a volé le collier et à la place retrouve un mot qui dit : « Merci pour l’imitation, c’est exactement ce que je voulais. Je ne suis moi-même pas le vrai cambrioleur. Je le remplace pendant ses vacances ».

La reconnaissance du pénis

Ce couple venait de se séparer quelques mois auparavant, mais ils étaient restés bons amis et vivaient d’ailleurs encore dans le même immeuble.

Un beau matin de janvier, l’homme glisse sur une plaque de verglas et se casse le bras. Son ex qui sortait au même moment de l’immeuble l’aide à se relever et le ramène dans son appartement pour lui apporter les premiers soins et appeler le médecin.
– Je peux faire quelque chose d’autre pour toi ? lui demande-t-elle.
– Oui, répond-t-il, tu pourrais m’aider à prendre un bain : j’ai des éraflures et de la boue partout… Et avec mon bras cassé, ça ne va pas être facile !

La fille accepte sans faire de difficultés. Elle l’aide à entrer dans la baignoire et le savonne doucement, lorsqu’elle aperçoit le début d’une érection.
– Oh, comme c’est romantique, minaude-t- elle. Regarde, on dirait qu’elle m’a reconnu…

L’hôtel de la noyade

Après avoir fait installer dans les chambres un système automatique de lutte contre l’incendie, la direction d’un hôtel du Texas a prévenu ses clients par l’affiche suivante :
« Ne fumez pas au lit. Vous pourriez vous noyer »

Le service de réveil

Un type qui est descendu dans un hôtel a demandé au garçon d’étage de le réveiller à 6h30. Le lendemain matin, réveillé vers 5h, le type n’arrive pas à retrouver le sommeil. Il entend sonner 6h, 6h15, 6h30, 6h45… et personne ne frappe à sa porte.
– Le salaud ! murmure le type. Il ne viendra pas, hein… il va me faire manquer mon train !

L’arnaque aux poupées gonflables

C’est deux gars qui sortent d’une fête et ils sont totalement bourrés, ils arrivent devant un hôtel et ils entrent, à l’intérieur ils demandent à la réceptionniste :
– On veut deux chambres avec deux prostitués et vite !
– On n’a pas de prostitués ici désolé, ce n’est pas l’endroit pour cela…
– On en veut deux et vite !!!

La réceptionniste commençant à paniquer avec ces deux énergumènes, appelle le directeur. À son arrivée, il demande ce qu’il se passe :
– Monsieur le Directeur, ces messieurs veulent une chambre accompagnée…

Le directeur chuchote alors à la réceptionniste :
– Mets leur des poupées gonflables, ils ne remarqueront, rien, ils sont bien trop bourrés !

La réceptionniste s’exécute, et le lendemain les deux gars se retrouvent et discutent de leur nuit torride respective. Le premier dit :
– Hier c’était super ! D’ailleurs c’était tellement bien qu’elle bougeait plus, quel pied ! Et pour toi, c’était comment ?
– Super bien aussi au début ! Mais je ne comprends pas, la meuf, quand je lui ai mordu le sein, elle a sauté par la fenêtre en sifflant bizarrement !