Les débordements professoraux

Ce professeur de mathématiques est un incurable du dépassement horaire. Son cours de 11 heures à midi déborde allègrement vers les 12h15. Un jour, un élève envoyé au tableau vers midi, au lieu de tracer la circonférence demandée, dessine insolemment une horloge indiquant ostensiblement 12 heures.
– Qu’est-ce que c’est ? demande le professeur.
– L’horloge, répond l’élève. Elle dit qu’il est midi, l’heure de la pause.
– J’ai vu, j’ai vu, dit, imperturbable, le professeur. Mais j’attends qu’elle sonne.

Monseignor, il est l’or…

Un homme, en pitoyable état moral et physique, raconte sa triste vie à un médecin.
– Voilà, docteur, depuis plus de douze ans, toute la nuit, en dormant, je fais : tic-tac, tic-tac, tic-tac..
– Et ça vous gêne beaucoup ?
– Pas du tout.
– Mais alors, où est le problème ?
– Parce que tous les quarts d’heure, je me réveille quand je fais : ding-dong, ding- dong, ding-dong…

L’heure du leurre…

– C’est combien, cette vieille horloge ? demande un client à l’antiquaire.
– 500 € !
– C’est cher ! Elle marche au moins ?
– Admirablement, seulement, il y a la manière de s’en servir. Quand elle marque midi et qu’elle sonne cinq heures, il faut savoir qu’il est deux heures et demie.

L’obsession de ma belle-mère

« Ma belle-mère est tellement obsédée par la propreté qu’elle met du papier journal sous le coucou de l’horloge. »

Henry Yougman

Le tic-tac des gendarmes

Les perles : la police

Une personne âgée vivant seule signale que son horloge ancienne est arrêtée. En pleurs, elle demande aux gendarmes s’ils peuvent venir la réparer. Après l’avoir réconfortée, ceux-ci lui communiquent l’adresse d’un horloger… qui a rapidement remis la pendule à l’heure !