blague sur les gendarmes

Le jeu du gendarme

humour blague gendarme verbalisation

Un gendarme arrête un automobiliste et lui dit :
– Bonjour Monsieur, vous venez de brûler un stop, je dois vous verbaliser mais comme aujourd’hui je suis de bonne humeur je vous offre une chance de vous rattraper.
– Ah oui ! Que dois-je faire ?
– Je vous pose deux questions si vous répondez juste à une seule des deux je fais sauter votre amende.
– D’accord !
– Qu’est-ce qui a quatre roues et un volant ?
– Une voiture ?
– Oui mais, une Toyota, une Volvo, une Fiat ? Désolé, je ne peux pas considérer la réponse comme bonne. Je vous pose la deuxième question. Qu’est-ce qui a deux roues et un guidon ?
– Un vélo ?
– Oui mais un Lapierre, un Giant, un Rockrider ? Navré mais je dois vous verbaliser.

Avant de partir l’automobiliste demande :
– Je peux aussi vous poser une question ?
– Bien sûr !
– Qu’est-ce qui fait les cent pas sur un trottoir en minijupe et un petit sac en bandoulière ?
– Une pute !
– Oui mais … ta sœur, ta mère, ou ta tante ?

Publicité

Appeler les gendarmes

Dans un magasin « Tout pour la chasse et la pêche », un client se renseigne :
– Est-ce que ces appeaux pour attirer les canards ont été testés ?
– Je n’ai jamais eu de réclamation, répond le vendeur, pourquoi cette question ?
– La dernière fois, dit le chasseur, j’ai soufflé dans un appeau « spécial perdreaux » et j’ai vu aussitôt débarquer les gendarmes !

L’ivresse des paillotes

Les perles : la justice

Un an de suspension du permis de conduire : c’est la peine que le tribunal correctionnel d’Ajaccio a infligée à un automobiliste ivre, interpellé par les gendarmes. L’insolent avait lancé à l’agent interpellâtes : « Espèce de Mazères (du nom du commandant de la légion de gendarmerie corse mis en examen dans l’affaire Bonnet) ! Moi, au moins, je ne brûle pas les paillotes. »