La fourrure de l’ours

Un ours s’est échappé d’un cirque. Après deux heures de recherche, son propriétaire trouve une piste. Un homme lui a indiqué une petite maison où il pourrait se trouver. Il y va, pousse la porte, et entend la voix d’une femme :
– Allez, maintenant que j’ai fait tout ce que tu voulais, tu peux enlever ta fourrure.

L’animal du manteau

Un monsieur offre un magnifique manteau de fourrure à sa femme pour son anniversaire.
– Comme il est beau ! s’exclame sa jeune femme. Je me demande quel est le pauvre animal qu’il a fallu écorcher pour un tel manteau.
– Ne cherche pas, c’est moi.

La femme à poils

Les perles : les assurances

« Je dois vous signaler que j’ai brûlé avec ma cigarette le manteau de ma femme en fourrure. »

La crise de nerfs

Un petit garçon demande à sa maman :
– M’man, tu as demandé à papa de m’acheter un vélo ?
– Oui ! Mais il n’a rien voulu savoir.
– T’as essayé avec une crise de nerfs comme pour ton manteau de fourrure ?

Le mépris du vison

S’adressant à la vedette féminine du film, le metteur en scène s’écrie :
– Mais non ! Mais non ! Votre jeu est très mauvais ! Il faut que votre regard exprime tout à la fois mépris et méchanceté. Du venin ! Faites donc comme si, voyant à l’instant votre plus grande ennemie avec son nouveau manteau de vison, vous disiez, méchante et méprisante : « Peuh ! Du lapin ! »