En toute innocence

Une mère à son petit garçon :
– Tu as été bien sage cet après-midi. Qu’as-tu fait ?
– J’ai joué au facteur.
– Ah ! Et en quoi cela consiste-t-il ?

Le petit garçon explique :
– Eh bien, j’ai mis des lettres dans toutes les boîtes de la rue.
– Mais où les as-tu trouvées ?
– Dans ta commode, elles étaient entourées d’une faveur rose.

C’est qui le plus méchant ?

Le téléphone sonne à la gendarmerie. Le brigadier décroche. Au bout du fil, il y a une vieille fille qui habite à l’entrée du village.
– Venez-vite ! demande-t-elle, c’est affreux ! Le facteur veut tuer mon chien !

Le brigadier tente de la calmer :
– Voyons, c’est impossible. Le facteur est un brave homme qui aime les animaux.
– Un brave homme ? Eh bien, venez donc le voir perché sur la branche du pommier, rouge de colère et criant à mon chien, qui est au pied de l’arbre avec un morceau de son pantalon entre les dents : « J’aurai ta peau, sale bête ! ».

Le skieur de La Poste

– C’est trop bête ! gémit un nouveau venu aux sports d’hiver, ma première descente s’est achevée contre un sapin, et cela à cause des employés de la Poste.
– Quel est le rapport ?
– Je suivais un cours par correspondance « Comment apprendre à skier en douze leçons faciles ». Et le facteur ne m’a jamais apporté la leçon sur l’art de savoir s’arrêter.

22 mars 2019 – L’armée en renfort des forces de l’ordre

dessin d'actualité humoristique sur la mobilisation des militaires pour l'acte 19 des gilets jaunes
22 mars 2019 – L’armée en renfort des forces de l’ordre

Client : « Sinon, y’a les facteurs ! Ils sont polyvalents, les facteurs… »
(caricature de Café du Commerce)