blague sur les expressions

La jonction des bouts

Les perles : la justice

L’avocat est parfois obligé d’évoquer des situations pénibles : « Mes clients ont bien du mal à joindre les deux bouts et pourtant ils ont eu six enfants. » De quoi se plaignent-ils ?

Preuves à l’appui

Une blonde se plaint à son mari :
– Mon patron a dit que j’étais très bête.
– Et sur quoi s’appuyait-il pour dire cela ?
– Il s’appuyait sur le rebord de la fenêtre.

Les ficelles du métier

Au restaurant, un client appelle le maître d’hôtel et il lui dit :
– C’est dégueulasse ! Il y a de la ficelle dans mon potage !

Et à la table à côté, il y a un autre client qui crie :
– Garçon ! Remportez-moi ces spaghettis… Ils sont pleins de ficelle !

Le maître d’hôtel se répand en excuse et il fait changer les plats. Mais il y a du grabuge à une troisième table :
– C’est inadmissible ! J’ai trouvé de la ficelle dans les fraises à la crème !

Alors, le maître d’hôtel, furieux, se précipite à la cuisine, il prend le chef par le bras et il lui lance :
– Dites donc, c’est bien joli vos diplômes, mais nom de Dieu, comment est-ce que vous préparez vos plats ?

Et le chef répond, le doigt sur la bouche :
– Vous savez, ce sont des choses qu’on ne dit pas ! Un cuisinier a toujours ses petites ficelles…