Ça c’est un doc dévoué…

– Docteur, vous avez bien mauvaise mine !
– Il y a de quoi ! Ce matin, une dame me dit qu’elle a mal à la gorge. Je lui conseille donc de prendre quelque chose de chaud, en plus des médicaments. Elle s’est enfuie avec mon beau manteau ! Atchoum !
– À vos souhaits, docteur !

Le coût du bégaiement

Deux amis se rencontrent :
– Alors ce bégaiement ? demande le premier. As-tu essayé la méthode de Démosthène qui s’entraînait à parler avec des petits cailloux dans la bouche ?
– Oui, ça m’a cou… coûté deux cents euros !
– Deux cents euros ? Mais ça ne coûte rien, une poignée de cailloux !
– Non, mais j’ai ét… éternué au mo… moment où passait un ca.. un camion de vitrier !

Les dangers de l’éternuement

La science-délire : les éternuements

Si vous éternuez trop fort, vous pourriez vous casser une côte.

Si vous tentez de retenir un éternuement, vous pourriez causer la rupture d’une veine dans votre cerveau ou dans votre nuque et mourir.

Si, de force, vous gardez vos yeux ouverts lorsque vous éternuez, ils pourraient sortir des orbites.

La popularité de Léon Zitrone

« La popularité, c’est d’éternuer à l’écran et de recevoir le lendemain des centaines de cartes postales avec écrit : « À vos souhaits. » »

Léon Zitrone

Le chapiteau de l’éléphant

Le chapiteau d’un cirque s’écroule sur les spectateurs. En coulisses, le directeur, furieux, se met à hurler :
– Qui a donné de la poudre à éternuer à l’éléphant ?