La libido des animaux

C’est l’histoire d’un éleveur de bovin qui est bien embêté car il n’a qu’un seul taureau pour faire les saillies et son taureau ne bande pas, aucune libido, rien !

Alors il fait appel à un spécialiste du centre d’insémination d’à côté qui lui dit :
« Écoutez, j’ai une très bonne technique qui ne vous coûtera pas un sou, je vais vous montrer ça, mais apportez-moi une vache. »

L’éleveur s’en va donc chercher une vache. Le spécialiste lui fourre un doigt dans le vagin et le fait sentir au taureau. Le taureau a une petite gaule.

Deuxième étape : Le gars met quatre doigts dans le vagin de la vache et en barbouille le mufle du taureau… Grosse érection ! Incontrôlable, le taureau saute sur la vache et lui fait son affaire : « MEUH » « Y A PAS DE MEUH » aurait dit Coluche…

Bref, en voyant ça, le fermier est super heureux… non plutôt vachement heureux ! Alors avec tous les fermiers du coin, ils font une fête et lorsqu’il rentre chez lui complètement défoncé au calva, l’éleveur voit sa femme allongée sur le lit et il se dit : « Tiens, je vais essayer la technique du spécialiste… »

Sitôt dit, sitôt fait : première étape, l’éleveur met un doigt dans le vagin de son épouse et il se met à le renifler. Résultat : petite gaule.

Deuxième étape : il met 4 doigts dans le vagin de sa femme et s’en barbouille le nez… Grosse érection !

À ce moment là, d’un coup, sa femme se réveille, le regarde et lui dit : « Mais dis donc ! T’es rond comme une queue de pelle ! Et pis en plus, tu t’es battu ?!!! »

Le viagra pour les vieux

Un petit vieux se présente à la pharmacie :
– Bonjour madame, je voudrais du Viagra…
– Oui monsieur, combien en voulez-vous ?
– Oh, très peu, 5 ou 6 comprimés suffiront parce que je vais les couper en 4.
– Heu… Si je peux me permettre monsieur, j’ai bien peur qu’une si petite dose soit insuffisante pour maintenir une raideur acceptable durant assez longtemps…
– Oh là, je vous arrête ! Ça n’a rien à voir avec le sexe ! Moi, j’ai plus de 80 ans et tout ce que je veux, c’est arriver à pisser suffisamment loin pour ne pas mouiller mes pantoufles !

Le remariage de l’octogénaire

Un octogénaire vient de se remarier avec sa toute jeune secrétaire. Le lendemain de la fête, son vieil ami l’appelle :
– Alors… Cette nuit de noces, comment t’en es-tu sorti ?
– Tu sais, mon vieux, mon problème, ça n’a pas été de m’en sortir.

Les émotions masculines

Sagesse populaire :

« Les hommes ne sont capables que de deux émotions : la faim ou le sexe… Si tu le vois sans érection, fais-lui un sandwich. »

L’abus de Viagra

Un gars rencontre son pote pharmacien qui lui dit :
– J’ai un truc vraiment top qui vient d’arriver, tu devrais essayer, ça s’appelle le Viagra.
– Le viagra, ah oui, j’en ai entendu parler, j’veux bien essayer.

Le pote pharmacien lui tend une boite de pilules et lui dit :
– T’en prends un demi, pas plus, au-delà, je garantis pas…
– OK, OK.

Et le gars s’en va, tout content à l’idée de la soirée qu’il va passer. Arrivé chez lui, il se dit qu’il a tellement envie d’assurer qu’il va en prendre un entier. Puis il en prend un deuxième.

Là, il attrape un braquemart colossal et une envie folle de défoncer tout ce qui bouge : il chope sa femme qui passait par là, il la tourne, il la retourne, il lui en fait voir de toutes les couleurs, elle en peut plus, quand on sonne à la porte…

Il va voir, c’est la belle-sœur. Il attrape la belle-sœur, il la tourne, il la retourne, il lui en fait voir de toutes les couleurs, elle en peut plus, quand on sonne à la porte…

Il va voir, c’est la belle-mère. Il attrape la belle-mère, il la tourne, il la retourne, il lui en fait voir de toutes les couleurs, elle en peut plus la pauvre, tant et si bien qu’elle arrive à s’enfuir et va se cacher sous la table de la cuisine, quand on sonne à la porte…

Il va voir, c’est la copine de la belle-mère. Il attrape, il la tourne, il la retourne, il lui en fait voir de toutes les couleurs, elle en peut plus la pauvre, et lui non plus le pauvre.

Il file vite vers le téléphone, appelle le pote pharmacien et lui dit qu’il a déconné en prenant deux Viagra, qu’est-ce qu’il doit faire maintenant ?

Le pote pharmacien répond :
– J’ai un pote qui en avait aussi pris deux, pour se soulager il est allé se la tremper dans du yaourt…

Le gars raccroche, fonce vers la cuisine, ouvre le frigo, prend un yaourt, se la trempe dedans (soupir de soulagement) et la belle-mère, qui voit le spectacle de dessous la table, crie :
– Planquez-vous les filles, il recharge !!!