La soirée guindée

Au cours d’une soirée passablement ennuyeuse, deux hommes échangent leur point de vue :
– Que ces gens sont guindés ! Je voudrais partir, mais je n’ose pas le faire seul. Et vous ?
– Ça va être difficile : je suis chez moi.

Les ennuis du taxi

Les perles : les touristes

Lu sur cette affiche, collée bien en évidence dans un taxi :
« Je suis déjà suffisamment ennuyé avec les galipettes de ma femme, les trois enfants de ma fille qui n’arrive pas à trouver un mari, les impôts… Alors, je vous fais grâce du pourboire si, pendant le trajet, vous évitez de me raconter vos propres ennuis. »

L’ennui des pigeons

Un dimanche, deux pigeons s’ennuient :
– Attends, dit l’un d’eux, on va pouvoir s’amuser un peu. Regarde le bonhomme là-bas, qui rentre chez lui, tout fier, avec son éponge et son seau, après s’être échiné pendant deux heures à briquer sa voiture neuve…

Le canapé apolitique

Dans un magasin de meubles, un vendeur présente à un visiteur son tout dernier modèle de canapé particulièrement confortable.
– Une question, dit le commerçant. Que se passe-t-il actuellement quand vous vous installez sur votre vieux canapé pour suivre par exemple un débat politique qui se révèle très ennuyeux ?
– Heu … Je m’endors dans le quart d’heure qui suit.
– Eh bien, quand vous aurez votre nouveau canapé, je peux vous assurer que vous échapperez à ces horribles bavards en moins de cinq minutes.