Ça c’est culotté !

Au cours de français, le professeur dit à ses élèves de faire une rédaction sur le sujet : « Qu’est-ce que le culot ? ».

Le lendemain, un élève lui rend sa feuille blanche et lui dit :
– Eh bien, voilà monsieur, c’est ça le culot.

L’élève qui en savait trop

Une petite fille rentre de l’école.
– Tu as bien travaillé en classe ? demande sa maman.
– Oui. La maîtresse a été très contente de moi.
– Ah… C’est bien. Et elle t’a dit quoi ?
– Que j’en savais trop…
– Elle a dit ça ? dit la mère pleine d’admiration.
– Presque. Elle a dit exactement : « Mon Dieu, si j’avais trente élèves comme toi, je n’aurais plus qu’à quitter l’enseignement ».

Politesse scolaire

À ses élèves, l’instituteur tient ce langage :
– Cela me déplaît que vous m’appeliez toujours : « M’sieu l’instituteur » … Est-ce que moi je vous appelle : « Élève » ? J’ai un nom, n’est-ce pas ? Vous savez que je m’appelle Emest Leplantin. C’est compris ? Bon. Alors reprenons. Qui a écrit Le Cid ? Le savez-vous ?
– C’est Corneille, Ernest !

L’élève lumière

Les perles : les professeurs

« Vous êtes la preuve vivante que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son : dès que vous ouvrez la bouche, vous paraissez moins brillant. »