Le respect dans l’armée française

Le sergent-chef Bonnetête doit passer un coup de fil urgent. Il s’apprête à utiliser une cabine téléphonique de la caserne, mais n’a pas de monnaie.

Voilà justement le deuxième classe Patimbert qui arrive en traînant ses Rangers. Le sergent lui demande :
– Soldat Patimbert, est-ce que vous auriez une pièce de 1 franc ?
– À l’aise, Blaise ! répond Patimbert.

Le sergent Bonnetête voit rouge :
– Est-ce que c’est une façon de s’adresser un supérieur ?! Maintenant je vais reposer ma question. Deuxième classe Patimbert, auriez-vous une pièce de un franc à me prêter ?

Et Patimbert :
– Chef, NON chef !