La descente masculine

L’Homme ne descendrait pas que du singe. Si on en croit les apparences, il descend aussi du porc, du vautour, du blaireau, de l’âne, du chien, etc…

Un exemple pour le calcul

L’instituteur s’adresse à un élève :
– Toto, dit-il, 5-8 = 3. On est d’accord ?
– Heu… oui, monsieur !
– Bon, fait l’instituteur, peux-tu m’expliquer ce petit calcul par un exemple ?
– Bah, c’est facile, monsieur ! Un autobus transporte 5 passagers. L’autobus s’arrête et 8 passagers en descendent. Et bien, il faut que 3 passagers remontent pour que l’autobus soit vide !

Le bourreau de Thomas More

Les perles : la justice

Conduit à l’échafaud pour s’être opposé au divorce de son maître, le 6 juillet 1535, Thomas More l’incorruptible, l’ex-chancelier du roi Henri VIII, le saint patron des hommes politiques, s’adresse à son bourreau : « Aidez-moi à monter. Pour la descente, je m’en sortirai tout seul. »

La fatigue du liftier

Haut comme trois pommes, le petit liftier manœuvre son ascenseur avec un grand sérieux.
– Ce métier ne vous fatigue pas ? demande une dame au cœur sensible.
– Oh ! Si, madame.
– Qu’est-ce qui vous fatigue ? La montée ?
– Non madame.
– La descente alors ?
– Non, madame.
– Mais quoi donc ?
– Les questions.