Jolie comme un péché

Au confessionnal :
– Est-ce donc un si gros péché, mon père, que de prendre plaisir à entendre dire que je suis jolie ?
– Oui, car il ne faut jamais encourager le mensonge.

La punition du curé golfeur

Le père Martin est un curé très « nouvelle vague ». Diplômé de sociologie avant d’avoir fait ses études de théologie, il est aussi golfeur impénitent.

Aussi, un dimanche matin du mois de mai, alors que le soleil dardait ses rayons de façon arrogante, le père Martin décida qu’il irait jouer au golf aujourd’hui !

Ça tombait plutôt bien, puisqu’un jeune futur curé qui finissait son cursus au séminaire était là pour un stage. Alors il dit à son stagiaire qu’il se sent patraque et incapable de dire la messe, et l’encourage très fortement à le remplacer.

Puis, le père Martin prend ses clubs et ses claques et fonce en direction du terrain de golf (situé à plus de 50 km, ce qui lui évitait le stress de rencontrer quelqu’un de la paroisse).

Alors que le curé est sur le green (désert en ce dimanche matin), en train de poser son premier tee, Saint Pierre qui observait ça du coin de son œil céleste se tourne vers Dieu et lui dit :
– Seigneur, vous n’allez tout de même pas le laisser continuer comme ça ?

Alors Dieu qui regardait lui aussi tout ça avec amusement répond :
– Non, non. Rassure-toi.

Au même moment, le père Martin frappe la balle grâce à un formidable swing. La balle s’élève directement dans la direction du deuxième trou… et vient retomber directement dans le trou ! Un trou en un de 400 mètres !

Saint-Pierre est super étonné :
– Mais pourquoi lui avoir permis de réussir un tel coup ?

Et en souriant Dieu répond :
– À qui va-t-il pouvoir en parler ?

Melon et Melèche à l’église

Melon et Melèche vont à l’église :
Melon cherche le curé et Melèche les Saints.

Les autoroutes du Seigneur

Sur l’autoroute, un curé roulant à toute vitesse se fait prendre par le radar d’un hélicoptère de police. Un CRS l’intercepte au péage et commence à lui rédiger une contravention.

« Comment avez-vous su que j’allais à plus de 180 ? » demande le prêtre énervé.

Sans quitter la contravention des yeux, le policier pointe le doigt vers le ciel vers le ciel.

« Ça, ça m’étonnerait » rétorque l’homme d’église, « LUI ne m’aurait jamais dénoncé ! »

L’éloge funèbre

Un vieil homme vient de mourir. Le curé ne tarit pas d’éloges sur le défunt :
– Quel brave homme c’était, quel bon chrétien aussi et quel bon père de famille, économe et travailleur !

La veuve a brusquement un doute, elle se penche vers un de ses fils et lui dit :
– Va jusqu’au cercueil et jette un œil à l’intérieur pour voir si c’est bien ton père qui est dedans.