blague sur les corrections

Courage fuyons

Marius rencontre son ami Olive qui arbore un œil poché. Il lui offre un verre et demande :
– Qui t’a fait ça ?
– Un grand lâche que j’avais un peu bousculé. Tu vois le tableau : je ferme les poings et je m’élance…
– Tu lui as flanqué une bonne correction ?
– Je n’ai pas pu. Il n’est pas arrivé à me rattraper.

Le courage des devoirs

– Moi, dit un écolier, je ne me casse pas la tête. Je laisse à mon père le soin de faire mes devoirs, le soir.
– Je suis plus courageux que toi, fait un autre. Avant de recopier ce qu’a écrit mon père, je prends la peine de lui corriger ses fautes d’orthographe.