Toto prend le bus

La grand-mère de Toto lui dit :
– Toto, pour que je ne paye pas ta place dans le bus, tu vas dire au chauffeur que tu as 9 ans et pas 10 ans d’accord ?
– D’accord mamie, répondit Toto.

En montant dans le bus, le chauffeur demande à Toto :
– Bonjour mon garçon, quel âge as-tu ?
– J’ai 9 ans monsieur !
– Et quand auras-tu 10 ans ?
– Quand je serai descendu du bus, monsieur !

Pour une poignée de cacahuètes

Un groupe du troisième âge est en voyage dans un car. L’ambiance est plutôt bonne. À un moment, le chauffeur sent une main qui lui tapote l’épaule droite. Il regarde et c’est une vieille dame qui lui tend une poignée de cacahuètes.
– Ah merci madame, c’est gentil.
Il prend les cacahuètes et les avale.

Un peu plus tard, la même dame revient et lui tend encore une poignée de cacahuètes.
– Merci c’est très gentil !

Et ainsi de suite plusieurs fois. Au bout d’un moment, le chauffeur réagit :
– Mais pourquoi est-ce que vous me donnez toutes vos cacahuètes ? Gardez-les pour vous et vos amis !
– Oh, vous savez, à notre âge, on n’a plus les dents pour les manger !
– Ah bon ? Mais alors pourquoi vous continuez à en acheter, si vous ne pouvez pas les manger ?
– Ah nous ce qu’on aime bien, c’est le chocolat qu’il y a autour !

Encore la lutte des classes

Au moment du feu vert, une superbe Rolls conduite par un monumental chauffeur est gênée par une voiture à bras, tramée par un gaillard à casquette qui remorque à grand peine son chargement de vieille ferraille sur laquelle trône, cigarette aux lèvres, un ouvrier flegmatique.
– Va donc, eh, feignant ! lance le gars qui traîne la charrette.
– Comment ? fait le chauffeur qui descend, menaçant, de sa voiture.

À ce moment, la vitre arrière de la Rolls s’abaisse et apparaît le visage d’une vieille dame nantie d’un face-à-main.
– Voyons, dit-elle, qu’est-ce donc, Jean ?

Alors, du haut de son tas de ferraille, le flegmatique ouvrier ouvre la bouche :
– Ce n’est rien, madame, ce sont nos gens qui ont des mots !

Rien ne sert de courir

Le conducteur d’une grosse voiture est coincé derrière un tracteur. Le doublant enfin, le conducteur s’écrie :
– Il y a 150 chevaux là-dessous, imbécile !

Quelques minutes plus tard, la voiture rate un virage et plonge dans une mare. Le tracteur repassant, l’agriculteur lui lance :
– Alors ? On fait boire les chevaux ?