Le cambriolage critique

Sur le coup de 2 heures du matin, un critique littéraire est réveillé en sursaut par sa femme :
– Chéri, il y a un cambrioleur en bas, dans la bibliothèque !
– Ah ! Fait le critique. Et qu’est-ce qu’il est en train de lire ?

Le vol du trou

Des malfaiteurs cambriolent une banque après l’heure de la fermeture et tombent sur le caissier penché sur ses livres comptables. Ils l’attachent, le bâillonnent, puis vident le coffre et les caisses. Au moment de partir, ils comprennent que le pauvre homme essaie de leur dire quelque chose à tout prix. L’un des cambrioleurs lui ôte son bâillon :
– Emportez aussi les livres, s’il vous plaît, j’ai un trou de 4.000 euros !

L’œil qui entend tout

Les perles : les assurances

« Depuis que j’ai été cambriolé je ne dors plus que d’un œil pour pouvoir guetter le moindre bruit dans la cage d’escalier. »

Échec au cambriolage

Les perles : la police

Une femme signale que deux hommes sont grimpés sur le toit de la mairie de Saint-Germain-du-Puy (Cher). Ils ont sûrement l’intention d’y commettre un cambriolage. Une patrouille interpelle deux jeunes gens, parvenus sur le toit de l’édifice en escaladant un poteau électrique. Après vérifications, il apparaît que ces mordus d’échecs disputaient une partie acharnée en ce lieu insolite pour ne pas être dérangés. Ils avaient choisi de prendre de la hauteur en raison de la présence d’un réverbère éclairant à toute heure de la nuit la localité, leur échiquier et leur inspiration.

Le cambriolage radiologique

Les perles : la police

Une dame à la voix chevrotante et visiblement apeurée demande du secours. « Venez, vite, il y a des cambrioleurs qui font du tapage dans mon grenier. » Une patrouille est dépêchée. Son voisin, le maire du village, appelle quelques instants après : « Annulez l’intervention, la vieille dame a simplement oublié d’éteindre son transistor dans le grenier. »