Pas de bol le chat

Un grand antiquaire arrive dans une ferme et voit un petit chat qui boit son lait dans une écuelle qu’il identifie comme datant de l’époque romaine. Cachant du mieux possible son enthousiasme, il dit au paysan :
– Ma femme a toujours eu envie d’avoir un chat. Si vous voulez vous débarrasser de celui-là, je vous l’achète…
– Pourquoi pas ? répond le fermier. Si vous me donnez cent cinquante euros, il est à vous.
– Marché conclu ! dit l’antiquaire.

Il sort et ajoute nonchalamment :
– Pour qu’il ne soit pas dépaysé, je vais emmener son bol…
– Ah non ! fait le fermier, le bol, vous le laissez ici. Depuis le début de l’année, il m’a déjà fait vendre quinze chats.

Le cocu philosophe

Les perles : la justice

Le mari cocu se fait philosophe : « Voyez-vous, c’est parce que ma femme est jolie quelle me trompe et que j’accepte cela. Il vaut mieux être plusieurs dans une bonne affaire que tout seul dans une mauvaise. »