L’objectivité judiciaire

Les perles : la justice

L’avocat, agacé par le ton du président et la tournure que prennent les débats : « C’est vraiment le président le plus objectif qui soit ! Oui, il n’écoute vraiment personne. Ni l’accusation ni la défense ! »

Les mélanges de l’avocat

Les perles : la justice

« Il buvait certes, mais l’alcool n’était pas sa tasse de thé ! » Comment croire un avocat qui fait tant de mélanges ?

La défense innocente

Les perles : la justice

Le président du tribunal :
– Qui défendez-vous, maître, dans ce dossier ?

L’avocat, tout sourire :
– L’innocent !
Aux mains pleines, à coup sûr.

Subornation de témoin

Les perles : la justice

Tribunal correctionnel. Un grand silence traverse tout à coup la salle. Un témoin vient d’affirmer qu’un avocat de la défense lui a fait passer un brouillon à recopier et à réciter à la barre. Un brouillon qui devait servir à témoigner en faveur d’un trafiquant de drogue ! Les magistrats n’en croient pas leurs oreilles, l’avocat ainsi montré du doigt se fait bernard-l’hermite. Si ce n’est pas de la subornation de témoin, ça y ressemble quand même fortement.

Défaut de communication

Les perles : la justice

Deux avocats plaident pour le même prévenu dans une affaire de corruption dans la police, où le « milieu » était renseigné grâce à des policiers « ripoux » et à l’intervention d’un journaliste peu scrupuleux. Étrangement, le premier avocat demande la relaxe de son client, tandis que le second estime que la peine déjà prononcée en première instance est trop élevée. C’est ce qu’on appelle une défense concertée.