Le miraculé de l’aviation

Voyant un passager prendre place dans un Boeing avec, fixé au dos, un parachute, l’hôtesse s’étonne :
– Vous avez si peu confiance dans la fiabilité de nos avions ?
– Ce n’est pas cela mais j’ai un mauvais souvenir de mon service militaire que j’ai effectué dans l’aviation. Un premier avril, un petit malin avait affiché le mot « Toilettes » sur la porte utilisée pour larguer les parachutistes. Cette fois-là, j’ai atterri indemne sur une meule de foin, mais il est bien connu que les miracles n’ont lieu qu’une fois.

Le conseil du parachutiste

Par le hublot de l’avion, un passager voit passer près de lui un parachutiste :
– Faites-donc comme moi, lui crie celui-ci.
– Vous êtes fou, non ?
– Comme vous voudrez, répond le parachutiste. Seulement, je vous préviens, c’est moi, le pilote de votre appareil.

Y’en a même qui l’on vu voler

Un homme raconte à un médecin :
– J’ai l’habitude de me coucher sur le dos, et toutes les nuits, je rêve que je vole en avion. C’est accablant, à la fin.
– Essayez, conseille le médecin, de dormir sur le ventre.
– Ah ! Non ! Je supporterais encore moins de voler la tête en bas.